Chroniques récentes


c4c56a1309fcd5ef38c1098bab5b13aa.jpg

Résultat de recherche d'images pour "10 18 femme insigne" Résultat de recherche d'images pour "désorientale" Couverture Arte, tome 1 Couverture Agnès Sorel maîtresse de beauté

dimanche 18 janvier 2015

Nos étoiles contraires


Informations

Genre: Roman pour jeunes adultes
Edition: Nathan
Parution de l'édition: 21 février 2013
Nombre de pages: 336
Langue d'origine: Américain
Auteur: John Green
Traducteur: Catherine Gibert

Résumé

"Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie."

Mon avis

Depuis le temps que j'entendais parler de ce livre. je me disais qu'il me fallait le lire pour en comprendre l'engouement qui tourne autour. Pourtant, ce n'est pas le genre que je préfère, surtout qu'il semblait vraiment très triste à en faire pleurer dans les chaumières. Mais, vu le nombre importants de critiques élogieuses de toute part, je me suis dit: pourquoi pas?. Et je n'ai pas été déçue, même si je tiens à nuancer mon avis tout de suite, ce n'est pas le livre de l'année, ni un gros coup de coeur pour moi, bien que je l'ai apprécié tout de même. 

L'histoire d'Hazel et Augustus est très touchante. La manière de Jonh Green de parler de la maladie est aussi émouvante et son écriture très agréable (cependant, elle est parfois un petit peu abrupte, dans le sens où il décrit quelquefois un peu froidement les choses, mais rien de grave, juste quelque-peu dérangeant). On ne peut être qu'admiratif devant leur histoire d'amour qui se construit petit à petit, malgré la maladie qui les touche tout les deux. Les réflexions philosophiques des deux adolescents face à leur cancer peuvent parfois sembler trop poussées pour leur âge mais quand on est confronté si tôt à une maladie si dure, on grandi malheureusement plus vite, et l'esprit aussi, ce n'est donc pas improbable et cela fait même réfléchir sur le mince voile séparant la vie de la mort. Ce livre est une ode à la vie, et une belle manière d'aborder le sujet douloureux du cancer, oscillant entre rire et tristesse.

Ma note

4 commentaires :

  1. Très bel avis, j'ai longtemps hésité à lire ce livre à cause de son thème et, finalement, c'est un coup de coeur :) Depuis dans une écriture plus adulte et beaucoup plus touchante, j'ai lu "Amis imparfaits" de Patrice Moniez qui a été un énorme coup de coeur :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup :).
    C'est vrai que le thème m'avait un peu refroidi, mais vu le nombre d'avis positif, je me suis dit "bon allez, on va se lancer...". Comme tu as pu le lire, pas un coup de coeur pour ma part, mais je peux concevoir qu'il en soit un pour toi, le livre est vraiment pas mal fait ;).
    Ah, j'en avais justement entendu parler, du coup, ça titilles encore plus ma curiosité... Hmm..Il va falloir que je me renseigne plus amplement sur ce livre, surtout s'il est plus adulte, et plus touchant :)! *ce n'est pas bien de me tenter dis donc ^^*.
    Merci pour tes commentaires en tout cas, ça me fait bien plaisir et ça me touche ;)!

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai acheté il y a quelques mois et depuis, j'ai tellement lu des critiques aigres-douces que je ne l'ai pas encore lu.
    cette critique me donne envie de m'y mettre.
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je suis ravie de vous avoir donné envie de lire "Nos étoiles contraire" ;)! N'hésitez pas à le commencer, en plus, il se lit très rapidement. Mais de rien ^^.

      Supprimer

Merci de votre passage. N'hésitez pas à laisser un petit mot par ici.