Chroniques récentes


c4c56a1309fcd5ef38c1098bab5b13aa.jpg

Résultat de recherche d'images pour "désorientale" Couverture Arte, tome 1 Couverture Agnès Sorel maîtresse de beauté

vendredi 11 mars 2016

L'ours et la colombe, tome 1: Ana l'étoilé

Informations

Couverture Ana l'Étoilée, tome 1 : L'ours et la colombe

Genre : Fantastique
Edition :
Editions du chat noir
 Parution de l’édition :   15 février 2016
Nombre de pages :
126
Langue d’origine :
Français
Auteur :
  Ophélie Bruneau
Prix indicatif :
11.90 Euros


Résumé

« Ana Montanéz au civil, Estrellada de mon nom de sorcière, je vis à Londres où j’exerce le beau métier de patricienne occulte.
Un contrat inattendu me tombe dessus alors que je voulais justement changer d’air : un dénommé Federico Ruiz, nouveau propriétaire d’une maison hantée à Madrid fait appel à moi pour libérer le fantôme. Un client séduisant, le soleil de mon Espagne natale… Voilà la parenthèse dont j’avais besoin.
En théorie, je ne devrais pas court-circuiter ainsi les sœurs de Diane, le cercle magique local ; encore moins sachant que ce sont elles, à l’origine, qui ont détectés mes pouvoirs. Pour un simple exorcisme, je peux me le permettre, je suppose. Qu’est-ce que je risque après tout ? Je connais mon métier. Mais les spectres madrilènes ont parfois la peau dure. Je crois que j’avais oublié à quel point. »


Mon avis

Pour commencer, je remercie chaleureusement les Editions du Chat Noir pour m’avoir fait confiance en m’adressant ce livre (merci encore beaucoup à vous, si vous passez par-là). Même si je n’avais pas eu le livre par la maison d’édition, je l’aurais pris, car dès que sa sortie était annoncée, le résumé m’intéressait beaucoup ! Moi qui adore les histoires de sorcière, je ne pouvais pas avoir envie de ne pas découvrir celle-ci, qui parlait en plus d’un fantôme hantant une vieille demeure familiale, sujet que j’affectionne aussi beaucoup !

L’histoire commence à Madrid, où on trouve ana, qui est le personnage central du roman. Elle raconte l’histoire, de ce fait, on est en phase avec elle, puisqu’on voit tout ce qu’elle pense, ou presque, ce qui s’avère pratique pour avoir son ressenti intérieur lors des situations rencontrées. Elle a fait le voyage de Londres, à la demande d’un client l’ayant contacté pour faire partir un fantôme hantant la demeure familiale dont ce dernier vient d’hériter. Ana est madrilène d’origine, mais on ne sait pas de suite pourquoi elle a préféré s’installer à Londres, loin des siens et de ses sœurs sorcière et donc, loin de sa sororité. Déjà là, des questions se posent à propos de l’héroïne et donne envie d’en savoir plus.

Alors qu’Ana pensait que faire partir le fantôme de la maison de Federico serait aisé, elle se trompe complètement, elle est même loin du compte. Elle et son client iront même de surprise en surprise, révélant ainsi le sombre secret de la famille de Federico. Cela ne sera pas sans danger d’ailleurs….
La plume de l’auteur est agréable et légère. Le roman se dévore très vite. Dès le début, j’ai été happé par l’histoire et ai eu du mal à lâcher le roman. La preuve en est que je l’ai dévoré en peu de temps ! Ana, l’héroïne est comme j’aime, avec beaucoup du caractère. La présence de l’humour est un plus non négligeable, Ana ayant des répliques assez drôles.

La relation entre Federico et Ana qui va sûrement se développer, on sent la naissance de quelque chose entre ces ceux-là, même si ana a le cœur qui est pris. La découverte de l’ancienne sororité d’Ana est intéressante car on voit le lien encore fort qui uni Ana a ses anciennes sœurs, et on en apprend un chouïa plus sur elle. Son amie Blanca, qu’elle ne voyait plus beaucoup depuis qu’elle est parie à Londres est un personnage fort sympathique. Federico, le client que l’on voit dès le début, a beau avoir assez mal agit (je ne vous en dis point plus là-dessus, sinon, ce serait gâcher le plaisir, n’est-ce pas ?) est attachant, et on voit qu’il souhaite se racheter, qu’il tient à Ana.

Du côté de la magie, l’histoire du fantôme est vraiment bien trouvée et m’a même mise la larme à l’œil. Ana est une sorcière nouvelle génération, car elle est connectée et se sert des réseaux sociaux pour résoudre les mystères liés à ses missions !  Par rapport aux sororités de sorcières, et aux sorcières on voit que l’auteur a bossé le sujet, en ajoutant bien sûr une touche personnelle. Ana doit avoir quelque chose de spécial, de plus que ses consœurs, car, elle a du mal à aller dans le moule des sœurs de Diane, son ancienne sororité Madrilène, et c’est pour cela qu’elle est partie. Elle s’intègre mieux dans la nouvelle, à Londres, alors que ses anciennes sœurs ne semblent pas démontrer d’autant d’esprit d’indépendance. De plus, la marque d’Ana en forme d’étoile au coin de ses lèvres montrent qu’elle doit avoir un pouvoir particulier, qui intrigue beaucoup… Il me tarde de lire le deuxième tome pour en savoir plus.

L’auteur ne rentre pas dans des détails inutiles et va à l’essentiel, c’est appréciable et en même temps, parfois, il aurait peut-être fallu aller plus loin, notamment dans la relation entre les personnages, surtout pour Ana et Federico (cela dit, il y en aura peut-être plus au deuxième tome ? Ce serait super !) et plus d’informations sur l’héroïne, Anna.  Le roman est court, et cela est normal de ne pas aller plus loin dans les détails et de développer plus que cela, et ceci n’est pas gênant, bien au contraire, puisqu’en peu de page, on arrive à s’attacher à Ana, aux autres personnages et à s’intéresser à l’histoire jusqu’à avoir du mal à décrocher, pour mieux savoir la suite. J’attends de pied ferme le tome suivant, d’ailleurs !

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. Ce roman conviendra bien aux amateurs de magie, de sorcellerie et d’histoires de fantômes. Une histoire bien travaillée et prenante, malgré le fait qu’il y ait peu de page. Ana est une héroïne vraiment chouette, dont on a plaisir à suivre les aventures de sorcière et sa mission : faire partir des lieux le fantôme hantant la maison de son client, qui lui réservera bien des surprises. Surprises dont, nous lecteur, ne nous attendions pas du tout (en tout cas, pour moi, je n’ai pas vu venir l’issu) ! Un premier tome vraiment bon, vivement la suite !
Ma note



Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me faire part de votre avis dans les commentaires.
A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

4 commentaires :

  1. Ce n'est pas trop le genre de livre que j'aurai acheté mais quand je lis le résumé et ta chronique, une chose m'intrigue xD c'est quoi le rapport avec l'ours et la colombe mentionnés dans le titre?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, je ne peux rien dire sans dévoiler l'intrigue, c'est pour ça que je n'en ai pas parlé dans la chronique ^^. La seule chose que je peux dire, c'est que l'ours est le symbole de madrid ;).

      Supprimer
  2. Le résumé m'intrigue aussi. Et comme j'aime beaucoup les éditions du chat noir, c'est bien possible que je craque, surtout que je n'ai pas lu de bonne histoire de sorcière depuis un long moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé ;)! Les éditions du chat noir ont vraiment de bons crus! Franchement, fonce, sans hésiter ;). J'ose espérer que ma chronique puisse te pousser à le lire, en tout cas.

      Supprimer

Merci de votre passage. N'hésitez pas à laisser un petit mot par ici.