Chroniques récentes


c4c56a1309fcd5ef38c1098bab5b13aa.jpg

Résultat de recherche d'images pour "désorientale" Couverture Arte, tome 1 Couverture Agnès Sorel maîtresse de beauté

lundi 15 juin 2015

La trilogie des gemmes, tome 1: Rouge Rubis

Informations

Couverture Rouge Rubis

Genre : Fantastique
Parution de la version originale :
2009
Edition :
Milan
Parution de l’édition :
10 Septembre 2014
Nombre de pages :
352
Langue d’origine :
Allemand
Auteur :
Kerstin Gier
Traducteur :
Nelly Lemaire
Prix indicatif :
14.50 Euros

Résumé

« Gwendolyn est une ado comme les autres. Bon, d'accord, il lui arrive de voir des fantômes dans les couloirs de son lycée. Et puis, oui, c'est vrai, certains membres de sa famille peuvent voyager dans le temps. Mais aucune famille n'est parfaite ! D'ailleurs, Gwendolyn ne se sent pas vraiment concernée. C'est sa cousine qui est censée développer cette capacité. Sauf qu'un jour, Gwen est prise de vertiges et s'évanouit. Quand elle se réveille, tout semble bizarrement vieux. Comme si elle avait débarqué dans un autre siècle... »

Mon avis

Depuis un bon moment j’entends parler de cette trilogie, et en bien, alors forcément ça m’a intrigué et tellement intrigué qu’à force d’entendre et de lire de bons avis, j’ai craqué et je me suis pris le premier tome, du nom de Rouge Rubis (comme vous avez pu le constater juste au-dessus). Il s’avère que Floriane, de Flo Bouquine (je vous conseille par ailleurs d’aller sur sa chaîne Youtube, si ce n’est pas déjà fait, car elle est top !), l’avait aussi, alors nous avons décidé de nous lancer dans une lecture commune.

 Je l’avoue, j’ai bien traîné à lire ce premier tome. Non pas que le livre ne me plaisais pas, au contraire, il m’a beaucoup plus, c’est même une très très bonne lecture, proche du coup de cœur! Ce n’est pas un coup de coeur dû à quelques petites choses qui m’ont faîtes tiquée parfois, pas grand-chose, je vous rassure, puisque de toute façon même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai énormément appréciée ce premier tome. J’expliquerais plus loin dans la chronique ces petites choses, bien entendues. Si j’ai traîné, c’est juste que je me suis retrouvée en possession du dernier Witcher, et là…on m’a perdue (il y a eu aussi quelques évènements personnels qui sont venus troublés aussi ma lecture et la mise à jour du blog, mais, bref, ce n’est pas le sujet…) !
Revenons à nos moutons, après ce petit instant d’égarement. Dans ce premier tome, nous suivons la vie de Gwendolyn, qui semble être une lycéenne comme les autres, de prime abord mais au bout de quelques pages, on se rend vite compte qu’il n’en est rien. Au tout début du livre, il y a un prologue au cours duquel on y voit deux personnages fort intriguant : un jeune homme et une jeune femme, qui semblent cacher bien des secrets. De plus, on ne connait pas leur nom, du moins pas tout de suite, et ça a le don d’intriguer, de vouloir en savoir plus. Surtout quand il est question d’un « chronographe » et qu’on ne sait pas du tout ce que c’est en ouvrant le livre ! Là, un énorme suspens est déjà en place et cela m’a beaucoup, j’ai de suite voulu savoir ce qu’il allait se passer ! Le roman démarre en trombe, avec beaucoup de mystère à la clef, de quoi bien mettre l’eau à la bouche.

Après ce prologue, court mais intense, nous trouvons donc l’héroïne, Gwendolyn, qui semble avoir une vie normale, mais, seulement en apparence car on est vite au courant que sa famille, et même elle, est quelque peu spéciales. En effet, sa famille n’a rien d’ordinaire puisqu’il y a un gêne assez étrange qui s’hérite au fil des générations, de manière quelque peu aléatoire (du moins, cela le parait au début, on en sait plus par la suite), et ce fameux gène permet ni plus ni moins que d’aller dans le passé ! Mais, ce n’est pas Gwendolyn qui a hérité de ce gène mais sa cousine Charlotte, qui nous parait de suite fort peu sympathique. Hautaine et croyant savoir tout sur tout, elle n’est pas un personnage avenant, contrairement à Gwendolyn à laquelle j’ai tout de suite accrochée.
Cependant, Gwendolyn a tout de même une particularité, elle voit des fantômes ! Là, on est bien loin de la vie normale d’une lycéenne n’est-ce pas ?! Sa meilleure amie, Leslie, est au courant, et cette dernière la croit, tout comme elle croit aussi au fameux gène du voyageur dans le temps qui est dans la famille de Gwendolyn pour certains élus. Leur amitié est d’ailleurs très touchante. Leslie est très dévouée à son amie, toujours prête à lui rendre service. Bien sûr, l’inverse est aussi vrai mais Leslie s’avérera d’une aide précieuse dans la suite de l’histoire, et aidera beaucoup sa meilleure amie. Sans Leslie, Gwendolyn aurait moins compris certaine chose. D’ailleurs, Leslie est même parfois plus futée que Gwendolyn, qui me parait bien trop à l’ouest par moment. C’est une des choses qui m’a faîtes tiquée, entre autre. Certes, Gwendolyn va aller de révélations en révélations, et cela aura de quoi la déstabilisée mais tout de même, que des choses évidente lui échappe, c’est assez gênant….Mais, ce n’est qu’un petit détail, et n’est que mon avis, bien entendu.

On finit par faire la découverte du reste de la famille de Gwendolyn, qui est très haute en couleur et on peut même la plaindre d’avoir un entourage aussi……étrange. Sa grand-mère, Lady Arista, et sa tante Glenda, ne pense qu’à Charlotte et au fait qu’elle peut sauter dans le temps à tout instant, ce qui est assez agaçant pour le reste de la famille, c’est-à-dire Gwendolyn, sa mère et son petit frère et sa petite sœur. Même pour nous lecteur, les deux femmes et Charlotte en devienne vite horripilante, surtout la Tante Glenda, assez hystérique dans son genre qui n’a rien d’appréciable, encore moins que sa fille. Heureusement, il y a la grande-tante Maddy, la sœur du défunt grand-père de Gwendolyn (et mari de lady Arista, et par conséquent, père de sa mère et de son hystérique de tante), est fort sympathique et apprécie beaucoup Gwendolyn, sa mère et son frère et sa sœur. Elle aussi est quelque peu mystérieuse, mais je ne vous en dit pas plus, ce serait gâcher le plaisir tout de même ! En tout cas, ce personnage de Maddy est vraiment excellent, elle m’a faîtes beaucoup rire !
Au fur et à mesure, on se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche, que Charlotte n’a toujours pas sauté dans le temps, alors qu’elle devrait puisqu’elle a tous les symptômes pré-saut, si je puis me permettre, qui sont des vertiges et des maux de ventres. Elle aurait dû sauter depuis bien longtemps, alors forcément on se pose des questions. Et, quand on sait que Gwendolyn voit des fantômes, on finit par se dire qu’il y un hic, et si c’était elle au final qui avait hérité de ce gène ? Car, après tout, voir des fantômes n’est pas donné à tout le monde, et en plus, elle commence elle aussi à ressentir des vertiges… Là, forcément il y anguille sous roche !

D’ailleurs, en parlant de son don qui lui permet de voir les fantômes, et qu’elle a depuis sa plus tendre enfance, quelque chose m’a aussi dérangée. A part Leslie, personne ne la croit capable de les voir. Sa cousine pense qu’elle voit un, ou des amis imaginaire, tout Charlotte, et sa mère ne sait quoi en penser, alors qu’il y a tout de même des personnes dans leur famille qui voyage dans le temps et ça, ils n’en ont jamais douté ! J’ai trouvé ça tout de même assez gros de croire aux voyages dans le temps mais pas aux fantômes. Mais passons, pourquoi pas. Ça m’aura tout de même un petit peu embêtée, même si encore une fois, ce n’est qu’un détail.

Au final, il arrive une mésaventure à Gwendolyn, lorsqu’elle sort chercher des bonbons au citron à sa grand-tante Maddy, des vertiges plus fort encore la prenne et patatras, la voilà dans le passé ! Elle va très vite se retrouver malgré elle entraînée dans une grande aventure et des secrets dont elle ne soupçonnait même pas l’existence !

Je ne vous en dirais pas plus, pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, tout de même.
En tout cas, à partir de là, l’histoire avance vite, on veut en savoir plus, des questions se posent, et certaines ou des réponses, d’autres non, mais on les aura sans doute dans le volume suivantes et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus ! D’autres personnages viennent s’ajouter à l’histoire au fur et à mesure, l’intrigue prend de l’ampleur car en plus des voyages dans le temps, l’alchimie vient se mêler à l’histoire, ainsi qu’une loge secrète et cela met bien plus de piquant à l’histoire !
Un personnage qui aura beaucoup d’importance est celui de Gideon, qui au départ parait assez orgueilleux et trop sûr de lui et auquel on finit par s’attacher. Gwendolyn n’est d’ailleurs pas insensible à ses charmes, quoiqu’elle en dise ! Il y a une romance sous-jacente, plus vers la fin du livre qui n’est pas du tout désagréable et bien exploitée. De plus, elle prendra très sûrement de l’ampleur par la suite. Ce sera encore plus croustillant de ce côté-là, pour sûr ! Leur relation est d’ailleurs amusante, il y a une sorte de jeu entre eux qui fait beaucoup rire. Ils se cherchent, et quelque chose me dit qu’ils se trouveront. En tout cas, il ne pourrait en être autrement (sinon, on serait tous bien déçu, non ?!).

Ce qui m’a beaucoup plus, en plus du fait qu’il y soit question de voyage dans le temps, de magie et même d’alchimie, c’est que l’histoire se passe à Londres, et là forcément, ça ne pouvait que me séduire encore plus !

En refermant le livre, je n’ai qu’une envie, vite pouvoir lire le suivant, car le roman se finit sur beaucoup d’autres questions, et on a vraiment envie de savoir ce qu’il va se passer pour Gwendolyn et Gideon ! De savoir aussi ce que cache leur entourage, qui ne semble pas leur avoir tout dit.

Un livre que je vous conseille fortement, qui vous fera voyager à travers le temps avec beaucoup de mystère à la clef ! L’histoire est très bien ficelée aussi, elle tient en haleine de bout en bout. L’auteur a une belle plume, agréable à lire. Une très bonne lecture en compagnie de Gwendolyn et des autres.
Ma note


Je vous mets le lien vers l’avis de ma binôme pour cette lecture commune, que vous ayez ainsi nous deux avis : https://www.youtube.com/watch?v=QVHhhgFEDBk .

Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensez ? N’hésitez pas à me faire part de votre avis dans les commentaires.

 A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

4 commentaires :

  1. Cette saga me fait de l'oeil depuis un moment mais je n'ai pas encore sauté le pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle vaut le coup, je te l'assure ;) ! Saute le paaaaaas :3

      Supprimer
  2. Comme je te l'ai dis, je ne l'ai pas encore lu mais j'espère le faire d'ici la fin de l'année. Je sais aussi que le livre a été adapté en film, est-ce que tu l'as vu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais je pense le voir prochainement, même si je redoute la déception :3.

      Supprimer

Merci de votre passage. N'hésitez pas à laisser un petit mot par ici.